Fonds Régional d'Art Contemporain de La Réunion

la programmation

dans les murs

Mets ton œil dans mon oreille Exposition

Lieu
Le Pavillon du Frac
6 septembre au 4 octobre 2020
Horaires
mercredi, jeudi, samedi et dimanche
de 14h à 18h
sur rendez-vous pour les groupes et scolaires
mediation@fracreunion.fr
Vernissage
samedi 5 septembre 2020
Documents à télécharger
PORTFOLIO CATHY CANCADE 2020 (1.5MB)

Un voyage immobile à la rencontre de ceux qui habitent

Quartier de la Coopérative - avril-mai 2020

Que sait-on des espaces que l’on habite ? Que peut-on dire d’un lieu qui en apparence ne présente aucune particularité ou aucun intérêt pour la plupart d’entre nous ? Mets ton œil dans mon oreille est un projet de création et de recherche en immersion au sein d’un territoire et au contact de ses habitants. Ce projet s’articule autour de la notion d’habiter[1] et s’inscrit dans la continuité de mon travail de recherche.

Qui habite ? Qui raconte ? Qui écoute ?

La situation de confinement due au virus Covid-19 a modifié non seulement notre comportement mais il a également modifié notre rapport aux autres, au temps et à l’espace. Contrainte de rester chez moi, j’ai décidé de faire évoluer mon projet de recherche initial qui se situait sur la Route Hubert Delisle et de partir à la découverte de mon quartier et de ses habitants. Ce nouvel opus Mets ton œil dans mon oreille, un voyage immobile à la rencontre de ceux qui habitent, Quartier de la Coopérative s’applique à tracer — le temps d’une pandémie — la carte (les cartes) d’un territoire plus ou moins nettement délimité[2] entre passé et avenir. Une exploration en forme de récit où mémoire et représentation ne se laissent pas dissocier, l’une et l’autre travaillant à leur approfondissement mutuel[3].

L’état de mes recherches est exposé au FRAC RÉUNION, Le Pavillon, du 6 au 27 septembre 2020.

J’y expérimenterai la forme narrative et performative, proche de la médiation, une configuration qui répond à ma démarche : interventions en public, installations sonores, documents d’archives, portraits, textes et vidéos entraineront les visiteurs dans un voyage immobile à la rencontre des voisins que je ne connais pas. Un focus sur ceux qui habitent : Qui sont-ils ? Que nous racontent-ils ? Comment leur point de vie modifie notre point de vue.

La représentation que chaque individu a de l’espace (qu’il soit vu, perçu ou imaginaire) participe à la fabrique d’un territoire en interrogeant sa complexité. Mets ton œil dans mon oreille… s’appuie sur les informations récoltées lors des échanges et entretiens avec les différents interlocuteurs rencontrés pendant cette exploration. L’ensemble participe à l’élaboration d’un territoire plus ou moins défini dans le temps et dans l’espace, qui, pétrit de subjectivité, révèle les différentes strates qui composent le lieu. Les composantes sensibles, historiques, politiques et sociales sont des révélateurs de l’aménagement de cette partie du territoire. On élargit la définition même de géographie : science qui a pour objet la description de la Terre et en particulier l’étude des phénomènes physiques, biologiques et humains qui se produisent sur le globe terrestre, www.cnrtl.fr › définition › géographie.

Cathy Cancade


[1] De la philosophie à la géographie, de l’anthropologie à l’architecture, de la sociologie à l’urbanisme ou l’histoire, la notion d’habiter traverse les sciences sociales et humaines du XXe siècle. Prise dans un sens plus large que se loger, elle engage alors tout un rapport au monde écrit Olivier Lazzarotti, Professeur des Universités - université de Picardie Jules Verne dans un article publié le 10 décembre 2013 dans Géoconfluences http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/a-la-une/notion-a-la-une/habiter

[2] Le territoire est défini par le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales comme une étendue de terre, plus ou moins nettement délimitée, qui présente généralement un caractère particulier et où est établie une collectivité humaine. https://www.cnrtl.fr/definition/territoire

[3] La poétique de l’espace, Gaston Bachelard, Presses Universitaires de France, 1957, Paris, réédition Quadrige 2018, quatrième de couverture

————————————-

Avec la précieuse collaboration de Sylvain Vallet, sound designer

CATHY CANCADE

Artiste Auteure

Décrire ce que l’on voit du monde et tracer des cartes suffit-il à dire ce que l’on sait des espaces, des territoires, des lieux ? Ceux que nous découvrons, ceux que nous traversons, ceux où nous nous enracinons et ceux que nous racontons. Artiste exploratrice, je marche ici et là, mon corps en mouvement devient outil de perception et trace des lignes invisibles qui redessinent les paysages, laissant apparaître des voies inédites et de nouveaux horizons. Repoussant les frontières et les limites visibles je mesure l’espace tout en me mesurant à celui-ci afin d’établir un dialogue. Les rencontres et les histoires qui ponctuent mes errances sont autant d’évocations du monde incitant à une réflexion sur nos modes d’habiter. Les récits se mêlent à la poésie et nous invitent à découvrir des lieux en superpositions. Ainsi peut-on penser l’homme et le territoire comme deux entités interdépendantes et reliées de l’intérieur, unis par des liens composés en partie de subjectivité et d’affects ? Mémoire et représentation ne se laissent pas dissocier nous dit le poète*. L’une et l’autre travaillent à leur approfondissement mutuel.

* Gaston Bachelard, La poétique de l’espace, ed. Quatrige, p.25

BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE

Cathy Cancade
Née en 1967

Cathy Cancade est une artiste française vivant et travaillant à La Réunion. Enfant, elle découvre la beauté des mots et du monde en parcourant les routes de France avec la troupe de théâtre de sa grande sœur. Elle est très tôt fascinée par les voyages et s’intéresse rapidement à ce qui se passe de l’autre côté des montagnes. Elle fait de ses escapades son métier et devient en 1993 accompagnatrice en tourisme équestre. Elle se spécialise dans la découverte de l’environnement et entraine ses cavaliers sur les grands chemins à travers des récits géographiques. En 2009, elle quitte la métropole pour venir s’installer à La Réunion. C’est sur cette île de l’océan Indien qu’elle décide de reprendre ses études et passe le concours de l’École Supérieure d’Art. Elle obtient son DNSEP en 2016 avec les félicitations du jury qui l’invite à poursuivre vers une thèse. Elle fait une première communication en octobre 2017 dans le cadre d’un séminaire présenté par le laboratoire de recherche Arts-Paysages-Insularités dont elle devient membre en tant qu’artiste associée en février 2018. En parallèle Cathy Cancade développe à partir de 2013 un travail de médiation pour des expositions d’art contemporain (Festival By-night à Saint-Denis, la Cité des Arts, le Frac Réunion ...). Artiste pluridisciplinaire, elle se tourne vers le commissariat et accompagne le travail de Stéphanie Hoareau le temps de l’exposition À BIEN Y REGARDER... présentée au Frac Réunion en 2018. Puis CONVERSATIONS (Exposition Frac Réunion) se déploie en 2018 à la Maison du Frac et, en 2019, au Musée d’Histoire Naturelle de Port Louis à l’île Maurice. La même année, est exposé le projet TERRA INCOGNITA (co-commissariat Samuel Perche) au Pavillon et dans les jardins du Frac Réunion. 2020 à la deuxième version de TERRA INCOGNITA qui se déroule à la Plaine des Palmistes. L’artiste travaille en même temps sur son projet de recherche et de création intitulé METS TON ŒIL DANS MON OREILLE - Un voyage immobile à la rencontre de ceux qui habitent - Quartier de la Coopérative eexposé en septembre 2020 au Frac Réunion.


PARCOURS
- 2018 - 2020 Commissariats
- 2018 - 2019 Artiste Associée au Laboratoire de Recherche Arts-Paysages-Insularités (A.P.I.) ESA
- 2013 - 2020 Médiation Festival Bynight - Cité des Arts de Saint-Denis et FRAC réunion
- DNAP 2013 / DNSEP 2016 - Félicitations du jury - ESA Réunion
- 1994 Brevet d’accompagnateur découverte de l’environnement - DDJS
- 1993 Brevet d’accompagnateur en tourisme équestre - DDJS

à voir également...

newsletter