Fonds Régional d'Art Contemporain de La Réunion

la programmation

dans les murs

TONBÉ-LÉVÉ Exposition

Lieu
Pavillon Martin
Du 17 au 21 décembre 2017
Horaires
mercredi et jeudi, samedi et dimanche
de 10h à 12h et de 14h à 18h
Vernissage
samedi 16 décembre à 18h00

État des lieux d’une recherche en gestation par les étudiants de 4e année de l’Ésa-Réunion

avec Florian Botka, Brandon Gercara, Kelly Goulas, Sami Mandee, Tahina Maresu, Larissa Palaya, Vincent Ramaye, Johannes Schwickert, Aude Sirara, Prudence Tétu, Torben Wessel.

et le samedi 16 décembre, soir du vernissage

  • une performance de Brandon Gercara - I can’t live without you, 2017,
  • une installation performative (et sonore) de Florian Botka,
  • un set musical de Florian Botka et Torben Wessel
TONBÉ LÉVÉ*

Chutes d’un toast reconstituées…
AFK, une animation de Torben Wessel fonctionnant comme un écran de veille.
AFK, acronyme pour "away from keyboard", autrement dit loin du clavier et de ce que l’on pourrait se figurer quelque part du travail, loin du travail donc, dans un état improductif, fascinés que nous sommes par les multiples chutes sidérantes d’un vulgaire morceau de pain.

C’est l’image que nous avons choisi de figer, pour illustrer cet état des lieux de la toute jeune création issue de l’école supérieure d’art de La Réunion, tant elle pourrait s’apparenter à la recherche en art.
Produire comme nous le rappelle Dominique Figarella «n’est ni la finalité de l’art, ni ce par quoi cette activité se définit […] Kurt Schwitters disait qu’il ne produisait rien à proprement parler, mais qu’il s’entortillait souvent les doigts, les bras puis les jambes, et qu’il s’ensuivait parfois qu’il se mette à “merzer“, à agir, sans autre but que cette action même. Ce travail improductif qui nous est si précieux, nous l’appelons Pratique»**. "Away from Keyboard"…loin d’une quelconque production, et pourtant en parfait état de veille, en plein état de création.

La recherche qu’effectue en effet nos onze artistes en devenir émane de cette pratique, de ce temps d’errance parsemé de doutes, d’attentes, de siestes, de joyeuses grèves, de jeux, de folies passagères et parfois de chutes douloureuses…Tonbé.
Des états improductifs inévitables puisqu’ils mèneront souvent à la fulgurance de la bonne idée, l’émergence d’une nouvelle forme qui se concrétisera alors dans un travail passionné et finalement acharné… Lévé.
Tonbé-Lévé…c’est de ce mouvement, de ce va et vient permanent que découlent les diverses propositions de cette exposition qui, bien que hétéroclites, ont toutes en commun de questionner notre rapport au monde et, avec l’ambition propre à la jeunesse, de le ré-inventer et de le bousculer.

Myriam Omar Awadi



______________

* Expession créole définissant un redressement rapide (après une chute) ou une personne très souple.
** Dominique Figarella, «Valeur de la recherche», Culture et recherche, La recherche dans les écoles supérieures d’art,
n°130, Hiver 2014-2015, pp.12-13, Publication du ministère de la Culture et de la Communication.

newsletter